Découvrir Brunoy
Vos démarches
Vie Associative, Sport et Culture
Jeunesse
Solidarité
Imprimer la page Version accessible aux mal-voyants
Suivez Brunoy officiel sur Facebook
Suivez Brunoy officiel sur Facebook
Suivez l’actualité de la ville en direct de votre téléphone avec l’application « Brunoy »
Application BrunoySur Android Sur Iphone
Agenda de la semaine
Voir tout l'agenda
Rendez-vous avec le Maire
  • Aucun rendez-vous activé pour l'instant
Vos autres rendez-vous
Formulaires en ligne
Plan interactif
Emploi
Magazine
Un Mois en Ville - Juillet/Août 2018
Voir les archives
Espace associatif
  • Retour page précédente
  • Imprimer la page
  • Envoyer à un ami

*Découvrir Brunoy


Patrimoine

Le centre ancien du village

Au cœur du Brunoy actuel, on retrouve l’ancien village moyenâgeux tel qu’on a pu le reconstituer à partir d’un dénombrement datant de 1480. A l’époque, le village était limité par la rivière, nos rue du Pont Perronet et Grande Rue et par la place St Médard.
Si l’on prend la rue Saint Nicolas (ancienne rue du Moustier) à partir de la place de l’église, on a sur la gauche – au n°4 - une des plus vieilles maisons du centre, datant de la fin du XVIIè siècle (malheureusement réduite pour cause d’alignement) ; la partie droite de cette rue était occupée, jusqu’en 1775, par le cimetière du village. En haut de la rue, à droite, une maison (actuellement occupée par une teinturerie) construite en 1747 et qui est encore décorée d’une corniche avec décor à motifs de patères.

La rue Pasteur  (ancienne rue de Brie ; elle se terminait, en haut,  par la porte de Brie) est bordée de nombreuses maisons du XVIIIè siècle, souvent bien transformées. Au 14, partie de l’ancien presbytère, construit en 1725 par Monmartel. Au 16, maison construite en 1726 pour le vigneron François Fillon. Aux 19,21 et 23 trois maisons de la même époque construites pour des artisans. Enfin, à l’angle de la rue Monmartel (à droite en descendant), l’une des plus anciennes maisons de Brunoy, construite au XVIIè siècle et qui présente une particularité architecturale sous la forme d’une « charpente à surcroît ».
La Grande Rue (ancienne rue Neuve des Fossés) fut établie à la place des anciens remparts nord démolis –vers 1640 – par Charles de Lannoy, seigneur de l’époque. Du côté sud (numéros impairs), on peut encore voir quelques maisons datant du milieu du XVIIIè siècle et construites sur le même plan : un étage avec combles et toit en tuiles plates. Les moins transformées sont aux numéros 1-9-11-13 et 15 (celle-ci comporte des lucarnes « à la capucine »).
Au 10 de la place Saint-Médard, dans l’axe de la Grande Rue, on peut voir une maison beaucoup plus récente, datant des années 1890 et présentant un style bien particulier due à l’architecte Henri Pronier (1855-1927). Celui-ci, après avoir participé à la construction du premier Trocadéro, vint s’établir à Brunoy en 1891. Il réalisa, en notre ville, un certain nombre de maisons bourgeoises (rue des Vallées, rue du Rôle, route de Brie, avenue Leclerc), ainsi que de petits lotissements de pavillons, eux aussi bien typés (route de Brie).



Retour en images
La fête de la ville s'est déroulée le dimanche 24 juin, retour en images sur cette belle manifestation.

La fête de la musique s'est déroulée jeudi 21 juin dans toute la ville. Retour en images.

Découvrez quelques images des journées Portes Ouvertes des Ateliers d'Artistes qui se sont déroulées le week-end du 9 et 10 juin.

Retour en images sur la commémoration du 73e anniversaire de la victoire du 8 mai 45.
Vie des quartiers
Hautes Mardelles Deux Vallées Centre Bords de l'Yerres Pyramide
Achat public
www.ville-brunoy.fr